La région alsacienne est connue pour la richesse de son patrimoine historique. Les visiteurs ont notamment la chance de retracer son histoire à travers de précieux vestiges dans des villes comme Strasbourg ou Colmar ; certains villages alsaciens sont en eux-mêmes de véritable joyaux du patrimoine local, à l’instar de Riquewihr ou de Ribeauvillé. Si la beauté des paysages est un autre atout pour ce territoire, les visiteurs se laissent aussi séduire par la richesse de sa cuisine.

Le baeckeoffe

Le baeckeoffe est ce qui se fait de mieux en matière de potée alsacienne. Pour la préparation de ce plat, on utilise trois viandes différentes, en l’occurrence le porc, le bœuf et l’agneau. De quoi faire le bonheur des carnivores. On y apporte de la saveur en ajoutant des carottes, des oignons, du chou ou encore des pommes de terre. Ensuite on arrose le tout d’un bon vin blanc local avant de le laisser mijoter pendant 24 heures. La préparation de cette spécialité culinaire Alsace se faisait autrefois dans le four du boulanger. Les villages y déposaient leurs plats, renfermés dans de grosses terrines en terme cuite, et revenaient les chercher le lendemain.

La tarte flambée

La tarte flambée est également connue sous le nom de flammekeuche. Et comme son nom l’indique, elle est cuite à la flamme. A première vue, la préparation de ce plat est assez simple, d’autant que cela ne prend pas beaucoup de temps. Pour réussir la préparation, on doit notamment veiller à ce que la pâte à pain utilisée soit particulièrement fine. Pour qu’elle soit bien savoureuse, cette pâte est recouverte d’une épaisse couche de crème fraîche puis garnie de lardon et d’oignon en rondelle crus. La proche étape consiste à la mettre rapidement au-dessus d’une flamme afin de la griller légèrement. La flammekeuche est une recette populaire chez les habitants comme les vacanciers et plus particulièrement auprès des skieurs, qui en dégustent lors de soirées au coin du feu.

La choucroute

Difficile de parler de la cuisine alsacienne sans parler de la choucroute. Particulièrement populaire auprès des locaux, cette spécialité culinaire Alsace est connue largement au-delà des frontières de la région. La préparation de la choucroute n’est cependant pas aussi simple que celle de plats comme la tarte flambée. La première étape consiste notamment en la fermentation d’un légume, en l’occurrence du chou parfumé par quelques baies de genièvre. La choucroute s’accompagne la plupart du temps de viandes mais aussi de charcuterie et de pomme de terre. C’est l’une des spécialités les plus appréciées en particulier en hiver.

3 spécialités culinaires incontournables d’Alsace